L'histoire de notre civilisation commence par une pomme, ou une figue, croquée par Adam et Eve et qui leur valu d'être chassés de l'Eden. Débute alors une incroyable épopée biblique dans laquelle les plantes ne cesseront de jouer un rôle important. Aujourd'hui encore, ces textes nous racontent aussi bien le pouvoir symbolique qu'ont pu jouer ces végétaux que l'histoire de la naissance de l'agriculture.
Alors que certaines plantes évoquent immédiatement la désolation et le châtiment divin, d'autres, touchées par la bénédiction, se révèlent prodigieuses. La grenade, partout où elle s'implante, devient un symbole d'abondance et de fertilité grâce à ses nombreuses graines couleur de rubis, de sang, de vie. Le cèdre, arbre puissant, solide, grand, noble et majestueux est cité 70 fois dans la bible. Les chardons, véritable fléau de Dieu, sont eux toujours associés à un malheur, une terre abandonnée.
Et si l'ivraie n'apparaît que dans une unique parabole du Nouveau Testament, quelle popularité ! " Séparer le bon grain de l'ivraie " fait partie de ces expressions bibliques passées depuis longtemps dans le langage courant. Ce livre décortique les textes sacrés sous l'angle de la botanique. On apprend ainsi quel bois utilisa Noé pour construire l'Arche ou encore quelle variété forma la couronne d'épines qui ceignit le front du Christ.
On y découvre l'origine étymologique des noms hébreux de chaque plante ainsi que leur définition botanique. Le récit nous entraîne, de versets en chapitres, porté par une illustration donnant la part belle à ces plantes révélées. Que vous soyez curieux des religions ou passionné de botanique, ouvrez la porte de ce livre et entrez dans les jardins de la Bible.

Dans les jardins de la Bible

SKU: 9782366720631
S/.181,00Precio
  • Florence Thinard, Marie-José Thinard